FANDOM


Doc Hudson, également connu en tant que Fabuleux Hudson Hornet, est un ancien coureur automobile devenu le médecin et le juge de la petite ville de Radiator Springs. Il s'agit de l'un des personnages principaux de la franchise Cars, créée et produite par les studios Walt Disney Pictures et Pixar Animation Studios. Il apparaît majoritairement dans le film de 2006 Cars : Quatre Roues, interprété en version originale par le célèbre acteur, réalisateur, producteur, scénariste et doubleur américain Paul Newman qui décéda tristement avant de pouvoir reprendre son rôle dans Cars 2 (2011). Il a donc été convenu de supprimer son personnage de l'histoire. Cependant, Doc réapparaît dans certains flashbacks de Cars 3 (2017) avec des enregistrements archivés de la voix de Newman.

Dans la version française, Doc Hudson a été doublé par l'acteur Bernard-Pierre Donnadieu qui est lui aussi décédé avant la sortie de Cars 2. De ce fait, il a été remplacé par le comédien et metteur en scène Didier Brice dans Cars 3. Au Québec, le personnage a été doublé par l'acteur français Vincent Davy dans Cars : Quatre Roues et par l'acteur Guy Nadon dans Cars 3. La voiture anthropomorphe est également apparue dans certains des jeux-vidéos dérivés de la franchise ainsi que dans plusieurs parcs d'attractions. Comme tous les autres personnages de Cars, elle a également été reproduite de nombreuses fois en figurine, notamment par l'entreprise Mattel depuis 2006.

Biographie Modifier

Histoire Modifier

Sous l'identité du fabuleux Hudson Hornet, Doc Hudson a participé à un certain nombre de compétitions de la Piston Cup. Il avait une grande notoriété et était même considéré comme l'un des plus grands champions de tous les temps et devait beaucoup cela à la camionnette Smokey qui était lui aussi une légende de la Piston Cup et lui avait enseigné beaucoup d'astuces. Lors des courses, Doc s'était aussi lié d'amitié avec certains de ses concurrents, parmi lesquels Junior Moon, Louise Nash, River Scott ou encore Mario Andretti.

Lors des championnats, Hudson utilisait des techniques éblouissantes pour surpasser ses adversaires. Il avait été le vainqueur de trois saisons consécutives de la Piston Cup : 1951, 1952 et 1953. Il ne put malheureusement pas accomplir cette prouesse lors de la saison 1954 car il eut un très grave accident lors du dernier tour d'une course à la plage de Fireball Beach qui l'empêcha de continuer de courir. Une fois remis de cet incident, Doc était revenu sur le circuit seulement pour découvrir qu'il avait été remplacé par un coureur plus jeune.

Très déçu de ne pas avoir eu l'occasion de faire voir au monde qu'il avait encore des capacités à prouver, Doc a décidé de chercher une ville où commencer une nouvelle vie mais il a croisé beaucoup de voyageurs qui l'ont reconnu. Contrarié, l'ancien coureur retire tout son équipement de course dont ses pneus, mais toujours sans succès. Doc a cependant donné des conseils médicaux aux voitures qu'il rencontrait et s'est retrouvé sur la fameuse route 66 où il a réparé le moteur d'une voiture nommée Philip, qui était tombée en panne d'essence. Suite à cela, Doc se rendit compte qu'il pouvait entreprendre une carrière de médecin et il a alors suivi une école de médecine et a obtenu un doctorat en combustion interne avant de devenir le médecin et le juge de la petite ville de Radiator Springs, dans le Comté de Carburator. Là-bas, la douzaine de citadins éprouvait un grand respect pour lui mais ignorait tout de son passé en tant que coureur.

Les Indestructibles Modifier

Une voiture ressemblant beaucoup à Doc Hudson peut être aperçue lors du combat final contre l'Omnidroid v.10, lorsque Bob Parr s'apprête à détruire le robot géant avec sa propre jambe.

Cars : Quatre Roues Modifier

Doc et l'expulsion de McQueen

Doc exigeant à ce que McQueen soit expulsé de la ville.

En 2005, une voiture de course très connue nommée Flash McQueen détruit accidentellement la route traversant Radiator Springs et est alors arrêtée et emmenée au tribunal le lendemain matin. Doc Hudson le rencontre donc en tant que juge et exige à ce qu'il soit expulsé de la ville car il ne veut pas lui, ayant vu trop de son passé de coureur en lui. L'avocate Sally Carrera fait ensuite son entrée dans la salle et après une tentative échouée de convaincre Hudson de le condamner à réparer la route, elle déclare aux autres habitants qu'ils ne pourront plus accueillir de touristes à Radiator Springs puisqu'il n'y a aucune route sur laquelle ils pourront rouler. C'est ainsi que McQueen se retrouve condamné au service communautaire : il doit réparer la route en tirant la machine à goudronner Bessie. Extrêmement frustré par ce travail imposé, le bolide tente d'abord de s'enfuir, mais lorsque cela échoue à cause de son manque d'essence, il se précipite et semble au final avoir empiré l'état de la route. Comme les habitants sont mécontents de cela, Doc lui demande de recommencer mais Flash réplique d'un ton arrogant qu'il n'est pas un bulldozer mais une voiture de course. Hudson lui propose alors de le confronter à une course. S'il le bat, il sera libre de partir alors que Doc reprendra son travail. Mais dans le cas contraire, il devra tout recommencer comme prévu. McQueen accepte le défi, persuadé de pouvoir gagner contre la voiture qu'il surnomme "grand-père". Les autres habitants, eux, sont étonnés par la proposition de Doc du fait qu'ils ignorent encore son passé.

Flash et Doc au départ

Doc et McQueen au départ de la course.

La course a lieu dans la butte d'un désert, non loin de Radiator Springs. À l'insu de McQueen, le circuit comporte un virage serré sans aucun type de barrière qui risque d'entraîner les coureurs dans des cactus. Anticipant que son jeune adversaire ratera ce virage en raison du fait qu'il est trop habitué à l'asphalte, Doc décide de ne pas prendre le départ de la course, à la confusion des autres habitants, qui observent tout cela. Tandis qu'il se dirige lentement vers McQueen, le médecin demande au dépanneur Martin de l'accompagner. Lorsque le binôme rejoint Flash, qui a effectivement atterrit dans les cactus, Doc se moque de lui en lui disant qu'il conduit comme il répare les routes, puis laisse à Martin le soin de le remorquer et de le ramener en ville. C'est ainsi qu'un Flash très énervé travaille une bonne partie de la nuit suivante pour réparer la route, surveillé en permanence par le vieux policier Shériff. Doc regarde Flash travailler péniblement, puis rentre se coucher en commentant brièvement une musique.

Doc et Shériff

Doc donnant congé à Shériff.

Le lendemain matin, lorsque les citadins se réveillent, ils sont fiers de constater que la route a été vivement améliorée et Sally déclare même à Doc qu'ils auraient dû envoyer Flash directement dans les cactus, mais le juge ronchon répond que le bolide a encore du travail. Il va alors le retrouver à la butte alors qu'il tente désespérément de négocier le virage qui l'a fait perdre, surveillé par Shériff. Doc donne congé au policier, puis va à la rencontre de la voiture de course rouge pour lui donner un conseil, "tourner à droite pour aller à gauche". Lorsque les deux se séparent, McQueen tente de suivre ce conseil apparemment absurde mais termine une nouvelle fois dans les cactus. Doc, lui, retourne vraisemblablement en ville.

Le lendemain, Flash rend visite à Doc dans sa clinique pour demander sa ration quotidienne d'essence afin de pouvoir continuer de réparer la route mais il tombe mal car Hudson est en train de soigner Shériff et lui demande furieusement de s'en aller. Très agacé par le comportement de la voiture bleue, Flash repart en disant qu'il essaie de partir depuis trois jours, puis shoote une canette qui atterrit dans le vieux garage de Doc où sont entreposés tous ses souvenirs de coureur qu'il conserve afin de ne pas oublier qu'on ne peut pas revenir en arrière. Un McQueen surpris découvre donc son secret concernant son passé et Doc le surprend justement et le met à la porte en continuant de lui demander de partir. Excité par sa découverte, Flash espère que Doc pourra lui apprendre des choses, mais le juge refuse encore de sympathiser avec le rookie, ne voyant en lui qu'une voiture égoïste et identique à tous les autres coureurs automobiles. Lorsque Doc referme la porte, McQueen se rend au café possédé par Flo, une autre résidante, pour informer les citadins de sa découverte. Doc l'observe depuis l'entrepôt mais se sent finalement honteux lorsque personne ne croit Flash.

Doc et le virage

Doc effectuant sa manœuvre de dérapage..

En fin de journée, alors que McQueen revient en ville après une promenade avec Sally, des tracteurs envahissent la ville et en suivant l'un d'eux, le bolide se retrouve à la butte où il aperçoit Doc avec ses vieux pneus de course. D'abord hésitante, l'ancienne voiture de course se met à rouler vite le long du circuit et Flash est étonné de le voir négocier le fameux virage dans une habile manœuvre de dérapage. Une fois que Doc a terminé sa course, McQueen le félicite et il s'enfuit mais le coureur le rattrape à son garage et continue de faire ses éloges. Toujours furieux contre lui, Doc lui demande une fois de plus de partir mais Flash lui tient tête et lui demande pourquoi il a décidé d'arrêter la compétition. Hudson révèle alors la présence d'un article de journal qui traite de son accident, puis dit qu'il avait encore du potentiel à montrer mais qu'il n'en avait pas eu l'occasion. Il ne mentionne en revanche pas qu'il a été délaissé en faveur d'un rookie. Flash tente de lui dire qu'il n'est pas aussi égoïste que les autres concurrents mais lorsque Doc lui demande de se souvenir la dernière fois qu'il a pensé à quelqu'un d'autre qu'à lui, il ne parvient pas à se justifier. Ayant obtenu la preuve de ce qu'il avançait, Doc le défend indirectement d'abuser de la confiance des citadins, amenant Flash à se défendre en lui faisant remarquer qu'il abuse lui-même de leur confiance puisqu'il n'a jamais révélé aux habitants qui il était vraiment. Blessé par le rookie, Doc lui demande à nouveau de disparaître, puis repart.

Le lendemain, Doc et les autres se réveillent et s'aperçoivent que Flash a terminé de réparer la route. Alors qu'ils pensent que la voiture de course est partie en Californie pour sa prochaine course, celui-ci réapparaît, ayant décidé de changer de comportement suite à sa dernière conversation avec Doc. Le médecin est d'ailleurs toujours mécontent qu'il ne soit toujours pas parti et refuse de voir ce changement. Déterminé à se débarrasser du coureur au plus vite, il révèle sa position à la presse pour qu'il soit emmené à sa course et cela réussit. Seulement, les citadins sont tous tristes de ce départ précipité (en particulier Martin, qui n'a pas eu l'occasion de le saluer). Sally voit ensuite l'une des journalistes, Kori Turbowitz, remercier Doc d'avoir appelé et réalise donc ce qu'il a fait. Hudson, qui ne regrette pas son acte, déclare que cela vaut mieux pour tout le monde, mais Sally rétorque que ça ne vaut mieux que pour lui et tous les habitants vont alors se coucher, laissant Doc seul. La voiture bleue se retrouve donc à méditer dans le noir, éclairé seulement par un feu de circulation.

Doc conseillant Flash

Doc conseillant Flash.

Lors de la course, McQueen est tellement triste d'avoir été séparé des habitants qu'il n'est pas concentré dans sa course et prend du retard sur ses deux adversaires, Strip Weathers et Chick Hicks. Il découvre bientôt que Doc a décidé de se racheter en emmenant la plupart des habitants à la course pour le soutenir. Il a même arboré ses inscriptions d'antan. Ainsi, Doc est son nouveau directeur technique et le conseille durant la suite de la course. Au cours de la compétition, il est remarqué par le public et les annonceurs et reçoit donc les applaudissements pour son retour qu'il a attendu durant près de 50 ans. À la fin de la course, Weathers est accidenté à cause de Hicks et Flash voit cela sur un écran géant et décide donc d'abandonner la victoire pour aller secourir le vieux coureur, s'étant souvenu de l'accident subit par Hudson Hornet. Ce geste touche profondément Doc et il félicite Flash une fois la course terminée.

Grâce au très beau geste de McQueen, Doc et lui deviennent de bons amis et entretiennent une relation d'entraîneur/apprenti. La clinique de Doc est également réaménagée pour devenir un musée dédié à sa carrière de coureur et Martin y est chargé de faire les visites. Doc retrouve ainsi le bonheur, une émotion qu'il n'avait plus ressenti depuis des années, et reprend même contact avec Smokey (à qui il n'avait plus reparlé depuis 50 ans) à qui il envoie fréquemment des lettres et des articles de journaux qui parlent de Flash.

Martin et la lumière fantôme Modifier

Au café de Flo, Doc est parmi les véhicules qui écoutent l'histoire du Shériff sur la lumière fantôme, une intense lueur bleue qui aurait tué un jeune couple circulant sur une route à proximité d'eux. L'histoire est cependant fausse et ne vise qu'à effrayer Martin, lequel a passé le reste de la soirée à effrayer certains des citadins. Finalement, Doc et les autres repartent tous très rapidement, laissant Martin seul avec ses angoisses. Après que Flash et le mécanicien Guido aient effrayé Martin en accrochant une lumière bleue à son crochet de remorquable, Doc et Shériff lui disent que dans la vie, il ne faut avoir peur que de son imagination et d'un gros véhicule appelé l'abominable Banshee. À nouveau, tout le monde va se coucher et Martin se retrouve plus tard réellement face à Banshee mais ignore qu'il s'agit de lui.

Cars 2 Modifier

Flash, Martin et le musée de Doc

Flash et Martin étant dans le musée de Doc.

Doc Hudson meurt dans des circonstances très mystérieuses à une année inconnue. De ce fait, l'ancien coureur ne fait pas la moindre apparition physique dans Cars 2 mais d'anciennes photos de Doc sont montrées dans son musée que Flash montre à Martin. De plus, la Piston Cup a été rebaptisée en son nom pour lui rendre hommage et McQueen dit qu'il sait que Doc n'attachait pas beaucoup d'importance aux trophées mais que ce n'est pas pour autant qu'il devait laisser quelqu'un d'autre remporter celui de la dernière saison. Martin ajoute alors que Doc aurait été très fier de lui.

Plus tard, lors de la course de Tokyo du World Grand Prix, Doc est mentionné par le commentateur Darrell Cartrip lorsque Flash et les autres coureurs s'échauffent sur la ligne de départ puisque le circuit comporte une section de terre battue et Cartrip dit que Hudson Hornet était l'un des plus grands coureurs sur terre battue de tous les temps. Peu de temps après, lorsque les coureurs arrivent à cette fameuse section de terre battue, Martin, alors le directeur technique de McQueen, dit au coureur d'utiliser la technique enseignée par Doc.

Cars 3 Modifier

Des années plus tard, McQueen se prépare pour une course de la saison 2016 de la Piston Cup et se remémore une discussion qu'il avait eu avec Doc Hudson où le mentor expliquait ce qu'est une vraie course pour lui. Le bolide rouge décide alors de lui dédier cette course qu'il remporte.

Malheureusement, Flash est ensuite dépassé par une nouvelle génération de coureurs high-tech menés par un certain Jackson Storm et, tout comme Doc, subit un grave accident de course. Désormais, il est sur le point d'être remplacé par la nouvelle génération et passe les quatre mois suivants à penser à Doc et à regarder de vieilles images de ce dernier lors de ses compétitions, notamment celles de son accident. Sally parvient à le re-motiver et il se dirige au centre d'entraînement récemment conçu de Rust-eze où son propriétaire, Sterling, a fait placer des souvenirs de Doc comme sa photo et son histoire.

Plus tard, Flash et sa coach/apprentie Cruz Ramirez se rendent à Thomasville, la ville natale de Doc, pour y rencontrer Smokey afin qu'il les aide à s'entraîner pour surpasser Storm. La camionnette les conduit dans un bar où ils retrouvent Louise Nash, River Scott et Junior Moon qui leur parle de Doc. Flash pensait que Doc n'était pas heureux après son accident et Smokey l'emmène alors dans un garage et lui apprend que Flash lui-même avait redonné du dynamisme à Doc. Il lui parle également des lettres qu'il lui avait envoyées.

Plus tard, McQueen est le directeur technique de Cruz et à l'occasion d'une course amicale avec la jeune bolide, il se fait une peinture en bleu rendant hommage à Doc puisqu'il est inscrit "Fabuleux McQueen" ainsi que ''Pour Doc Hudson'' sur son arrière.

Développement du personnage Modifier

Paul Newman était censé reprendre son rôle de Doc Hudson dans Cars 2, comme l'avait annoncé le réalisateur John Lasseter en 2007. Malheureusement, l'acteur décéda le 28 septembre 2008 et Lasseter a donc annoncé que son équipe et lui-même verront comment l'histoire évoluera avec son personnage. Finalement, le superviseur de l'histoire, Nathan Stanton, a déclaré qu'ils ont envisagés d'inclure Doc dans Cars 2 et de savoir comment bien l'utiliser mais qu'il leur a finalement semblé juste que le personnage soit mort, tout comme son interprète. Lasseter a ensuite ajouté "Doc Hudson était Paul Newman, le personnage a été écrit après que nous l'ayons écouté parler de sa passion pour la course." et que "Nous rendons hommage à Doc Hudson, qui rend hommage à Paul Newman ". C'est ainsi que Doc Hudson n'apparaît pas dans Cars 2 mais que plusieurs hommages lui sont fait au cours du film.

Quelques années plus tard, lors de la pré-production de Cars 3, les producteurs décident de "creuser une des relations clés du film" en faisant revenir Doc qui, selon eux, avait joué un grand rôle dans la vie de Flash McQueen. Ils avaient tellement de respect pour Paul Newman et son travail sur Cars : Quatre Roues qu'ils se sont rendus à l'entreprise alimentaire de la Newman's own foundation pour demander des enregistrements de Cars : Quatre Roues où Lasseter avait laissé le micro allumé tandis que Newman parlait de course automobile et de l'importance que cela avait pour lui. Les enregistrements ont donc étés utilisés dans Cars 3 tandis que l'on voyait Doc dans des flashbacks[1].

Apparence physique Modifier

Doc Hudson est basé sur une véritable Hudson Hornet de 1951, d'où son nom, son numéro et sa peinture. Il est entièrement peint en bleu foncé et a les yeux également bleus. Sa plaque d'immatriculation porte l'inscription "51HHMD", qui fait référence à son numéro de course, son modèle d'Hudson Hornet et sa profession de médecin. Lors des courses, Doc porte le numéro 51 ainsi que l'inscription "Fabulous Hudson Hornet" mais également des pneus de course, tout un équipement qu'il a retiré avant son arrivée à Radiator Springs afin de ne pas être reconnu. Il l'a cependant récupéré pour assister Flash McQueen lors de sa course au Los Angeles International Speedway, puis lors d'une course amicale avec McQueen montrée lors du générique de fin de Cars : Quatre Roues.

Personnalité Modifier

Doc Hudson a habituellement une personnalité relativement grincheuse et même colérique, sans doute en raison de son âge et de sa retraite forcée de la course, un sport qu'il appréciait temps. C'est ainsi qu'il s'est montré furieux lorsque Flash McQueen a abîmé la route de Radiator Springs, qu'il a demandé à ce qu'il soit expulsé de la ville, qu'il lui a constamment demandé de s'en aller et qu'il a mis beaucoup de temps à sympathiser avec lui. Il aime vivre dans la paix et la tranquillité et c'est ainsi qu'il s'isole très souvent des autres habitants de Radiator Springs, s'enfermant plutôt dans sa clinique ou son garage. Doc est ainsi un personnage particulièrement renfermé et il a été très mécontent lorsque Flash a appris son passé. Néanmoins, l'ancien coureur a su retrouver le sourire grâce à Flash et a vécu dans la joie et la bonne humeur durant ses dernières années de vie.

Capacités Modifier

Doc Hudson est sans conteste l'un des plus grands champions de la Piston Cup de tous les temps et comme il l'a montré d'innombrables fois tout au long de la franchise, il a d'incroyables capacités et talents comme les techniques que Smokey lui a enseigné. La plus connue est sans doute celle de dérapage sur la terre que Flash McQueen utilise ensuite dans les trois longs-métrages de la saga.

Anecdotes Modifier

  • Le numéro que portait Doc lors de ses courses, "51", est en fait une référence à la première année du mouvement Hudson Hornet dans la vie réelle, "1951". Il est à ce titre judicieux de noter que plusieurs autres numéros portés par les voitures dans la franchise sont également des références à des événements véridiques.
  • Dans la vie réelle, la voiture Hudson Hornet est l'une des premières de NASCAR à être utilisée par les pilotes.
  • Doc Hudson est le dernier personnage que Paul Newman incarnait avant son décès. On notera en passant que Doc a les yeux bleus comme Newman.
  • Le caméo de Doc dans Les Indestructibles est en réalité dû au fait que Cars : Quatre Roues était en développement lors de la sortie de Les Indestructibles qui est le dernier film Pixar à être sorti avant ce film.
  • Doc Hudson et Stanley sont les seuls habitants de Radiator Springs à mourir.
  • Le fait que son mentor Smokey et ses anciens amis sont toujours en vie prouve que sa mort est prématurée. Néanmoins, la cause de décès de Doc Hudson reste inconnue.
  • Dans Cars 2, le fait que la Piston Cup a été rebaptisée au nom de Doc laisse supposer qu'il est mort peu de temps avant le déroulement du film.

Référence Modifier

  1. Cars 3 (2017) DVD, bonus : Commentaire audio (à env. 1 min 20 sec)