FANDOM


"Je crois qu'il faudrait que vous soyez un peu plus flexible."
― Elastigirl à M. Indestructible[src]

Hélène Parr (née Truax[1]), également connue en tant qu'Elastigirl (Élasto-fille au Québec), son identité de super-héroïne, est une justicière, la femme du redoutable Robert Parr et l'un des personnages principaux de la franchise Les Indestructibles, apparaissant dans Les Indestructibles (2004) en tant que protagoniste secondaire avant de faire son grand retour dans sa suite, Les Indestructibles 2 (2018), en tant que protagoniste principal, ayant échangé son rôle avec Robert Parr. Elle a été doublée en version française par l'actrice et adaptatrice Déborah Perret, en version québécoise par l'actrice Camille-Cyr Desmarais et enfin, en version originale par l'actrice Holly Hunter. Elastigirl est par ailleurs apparue dans la majorité des médias dérivés de la franchise, notamment dans la plupart de ses jeux-vidéos et parc d'attractions. Elle a aussi été reproduite quelques fois en figurine, comme tous les autres membres de sa famille.

Biographie Modifier

Description Modifier

Hélène Truax est une Américaine née avec l'étrange capacité d'allonger n'importe quelle partie de son corps jusqu'à 30 m et d'atteindre une épaisseur minimale de 1 m[2]. Elle a donc décidé d'user de ce super-pouvoir pour protéger les citoyens de Métroville, tout comme d'autres super-héros comme Robert Parr alias M. Indestructible ou Frozone.

Les Indestructibles Modifier

Elastigirl est tombée amoureuse de M. Indestructible et les deux super-héros ont depuis prévus de se marier. Quelques heures avant la cérémonie de mariage, la jeune femme croise son futur époux sur un toit d'immeuble de Métroville et l'aide à neutraliser un voleur. Cependant, malgré le fait qu'ils soient proches, Bob préfère travailler seul et la super-héroïne repart alors sous son regard, se rendant probablement à la cathédrale où aura lieu leur cérémonie de mariage.

Hélène et Bob durant la cérémonie

Hélène et Bob durant la cérémonie.

Bob arrive en retard à la cathédrale puisqu'il a perdu du temps en tentant d'arrêter un braqueur français nommé Folamour et en ayant livré à la police Buddy Pine, l'un de ses plus grands fans à cause de qui une bombe a fait sauter une portion d'une voie ferrée. Au cours de la cérémonie, Hélène dit à Robert que s'il veut que leur amour fonctionne, il ne lui suffira pas d'être M. Indestructible. Le duo est déclaré mari et femme et s'embrassent devant les autres invités.

Malheureusement, en raison du fait que M. Indestructible ait empêché un civil nommé Oliver Degris de se suicider, un déluge de plaintes contre les super-héros dans le monde entier survient, obligeant les justiciers à raccrocher définitivement leurs costumes et à se reconvertir dans la société. Par ailleurs, l'amour d'Hélène et de Bob donne naissance à trois enfants durant les quinze prochaines années : Violette, Flèche et Jack-Jack. Contrairement à Bob, qui regrette l'époque de gloire et d'action, Hélène, elle, semble être assez heureuse dans cette nouvelle vie. Cependant, leur famille a dû déménager plusieurs fois.

Hélène et Flèche convoqués

Hélène et Flèche étant convoqués chez Walker.

Un jour, Hélène appelle Bob alors qu'il travaille et tandis qu'elle lave Jack-Jack, puis se rend à l'école de Flèche où le jeune garçon a été convoqué dans le bureau du proviseur John Walker pour la troisième fois de l'année car il a placé une punaise sur la chaise de Bernie Kropp, son instituteur. Kropp a une vidéo pour prouver l'action de Flèche mais les images ne convainquent pas Walker qui laisse donc Flèche et Hélène repartir, au grand désarroi du professeur. Néanmoins, cela n'empêche pas Hélène de réprimander gentiment son fils dans la voiture et de lui demander de canaliser son énergie. Flèche a envie de faire du sport mais elle refuse en raison de ses supers-pouvoirs. Les deux vont ensuite chercher Violette à son lycée.

Le soir-même, toute la famille dîne ensemble et discute jusqu'à ce que Violette et Flèche se mettent à se battre. Ensuite, Lucius Best arrive et Bob repart avec lui en prétendant aller au bowling comme chaque vendredi soir alors qu'en réalité, ils continuent secrètement de sauver le monde. Ce soir-là, ils démolissent un immeuble en feu en sauvant des gens et sont confrontés à la police. Lorsque Bob rentre après s'être enfuit avec Frozone, Hélène le gronde pour être rentré tard. Elle découvre ce qu'il a fait et cela entraîne un conflit entre les deux parents qui est interrompu par Violette et Flèche, qui écoutaient la conversation depuis le début. Tout le monde va ensuite se coucher.

Le lendemain, Bob est renvoyé de son travail après une confrontation avec Gilbert L'Œuf, son patron, et découvre dans ses affaires une tablette où une jeune femme nommée Mirage s'est enregistrée en train de l'inviter à reprendre son ancien travail de super-héros. Bob ment ensuite à Hélène en prétendant avoir été convoqué à une conférence, puis s'en va. La mère au foyer devient cependant méfiante lorsqu'elle trouve un cheveu de Mirage sur un veston de Bob. De plus, elle intercepte une conversation téléphonique entre le binôme et Bob ment à nouveau en disant qu'il va à une autre conférence. Hélène fait alors ses adieux à son mari tandis qu'il démarre sa voiture.

Hélène au téléphone avec Edna

Hélène étant au téléphone avec Edna.

Plus tard, alors que Bob est absent, Hélène passe l'aspirateur dans la maison et en entrant dans la chambre de Bob, elle y trouve son costume de super-héros et y voit la retouche apportée par la styliste Edna Mode. Aussi, la mère au foyer décide de téléphoner à la styliste qui lui apprend qu'elle a créé des costumes pour toute la famille, Edna pensant que tous allaient reprendre du service et ignorant qu'Hélène n'est pas au courant du nouveau travail de Robert. Chez Edna, Hélène découvre les nouveaux costumes sans comprendre la situation et lorsqu'elle dit à celle-ci que leur famille vit incognito en l'accusant d'avoir aidé Bob à reprendre ses activités secrètes derrière son dos, Mode lui demande si elle est certaine de savoir où son mari se trouve et comme elle est incapable de le confirmer, elle utilise un téléphone sur place pour téléphoner à Megassurance, l'entreprise où travaillait Bob et découvre enfin qu'il a été renvoyé et qu'il a disparu. Edna lui remet donc un GPS de poche connecté au costume de M. Indestructible et cela permet donc à Hélène de savoir où il se trouve. Malheureusement, cela envoie également un signal à l'Ennemi et Bob est alors capturé alors qu'il s'était infiltré dans la base des opérations de son adversaire, Syndrome, qui n'est autre que Buddy Pine, désireux de se venger de lui pour l'avoir constamment rejeté par le passé.

Hélène au téléphone

Hélène étant au téléphone avec son vieil ami.

Suite à cette découverte, Hélène sanglote devant Edna, qui lui suggère d'aller au secours de son mari et de le reconquérir. La justicière dit alors à Violette qu'elle doit s'absenter à cause de Bob mais ses enfants découvrent leurs costumes, à sa confusion. Hélène contacte ensuite à un de ses vieux amis, un homme qui lui devait un service, et ce dernier lui fournit un avion qu'elle utilise pour se rendre sur l'île de Nomanisan. Après s'être vêtue de son costume, Hélène découvre que Violette et Flèche se sont invités dans l'appareil. Ces derniers lui apprennent qu'ils ont confiés Jack-Jack à une jeune baby-sitter nommée Kari McKeen. Cependant, l'avion a été repéré et des missiles les prennent en chasse. Reprenant les commandes de l'avion, Hélène fait tout son possible pour se débarrasser des projectiles (elle parvient à en détruire 2 sur 6) et demande même sèchement à Violette de générer un champ de force autour de l'avion. L'adolescente n'y parvient pas et les missiles détruisent l'appareil mais heureusement, Hélène et ses deux enfants échappent à l'explosion et atterrissent sain et sauf dans de l'eau grâce à Hélène, qui se sert de son corps comme d'un parachute. La maman rassure ensuite ses enfants, puis se sert de son corps comme embarcation et ils naviguent jusqu'à Nomanisan.

Hélène, Violette et Flèche dans la grotte

Hélène, Violette et Flèche étant dans la grotte.

Une fois sur l'île, les trois super-héros trouvent refuge dans une grotte où Hélène déclare qu'elle a l'intention de partir sauver Bob seule. Avant de partir, elle les encourage à utiliser leurs pouvoirs et à protéger leurs identités à tout prix car les ennemis ne se montreront pas moins cruels parce qu'ils sont des enfants ; ils les tueront dès qu'ils le pourront. Alors que l'épouse de Bob repart, Violette l'a rattrape et s'excuse de ne pas avoir pu générer un champ de force autour de l'avion, amenant Hélène à demander à son tour pardon de lui avoir demandé autant de choses aussi vite. Ses derniers mots à l'adolescente sont qu'elle saura quoi faire quand le moment viendra.

Après avoir marché dans la jungle durant plusieurs minutes, Hélène trouve un véhicule ennemi voyageant sur des rails, à une certaine hauteur, et s'y accroche afin de pouvoir entrer dans la base. Durant son infiltration, elle aperçoit une fusée, puis continue de se déplacer dans l'établissement, prenant même le temps de regarder ses fesses dans un miroir. Malheureusement, la justicière est repérée par les gardes peu de temps après et les neutralise avant de les enfermer. Hélène découvre peu après où Bob est enfermé et s'y rend. Dans un même temps, Mirage, ayant trahit Syndrome en raison de sa cruauté, libère Bob et l'informe que sa famille est vivante et les deux se prennent alors dans les bras. Au même moment, Hélène arrive et les voit ce qui l'amène à penser que Bob l'a trompé avec la jeune femme. Aussi, la mère frappe Mirage, puis Bob l'embrasse tendrement en lui demandant comment il pourrait tromper "la femme parfaite", ce qui semble raviser Hélène. Mirage les informe à ce moment-là que Violette et Flèche ont étés repérés par la sécurité de Syndrome et les deux parents courent aider leurs enfants. Ainsi, toute la famille se retrouve à affronter les sbires dans la jungle mais ils sont finalement neutralisés par une invention de Syndrome et fait prisonniers dans le complexe, comme Bob l'avait été plus tôt. Profitant du fait que ses ennemis sont totalement impuissants, le criminel vengeur leur explique ses plans : jouer les héros en combattant l'Omnidroïde v.10 qui est lâché sur Métroville et revendre ses inventions pour que n'importe qui puisse devenir un super-héros. Syndrome se dirige ensuite à Métroville tandis que Bob se confie à sa famille. Alors qu'il parle, Violette parvient à se libérer grâce à ses pouvoirs et délivre toute sa famille et ils se rendent en courant jusqu'au hangar de la base, espérant trouver un moyen de regagner le continent. Comme Hélène ne sait pas piloter une fusée, Violette propose d'utiliser les coordonnées du dernier décollage. Bob, cependant, pense que Syndrome a changé le mot de passe et Mirage vient donc les aider.

Plus tard, les Indestructibles atterrissent à Métroville dans un fourgon que Bob conduit mais ils finissent par avoir un accident près de l'Omnidroïde. Bob veut combattre le robot tout seul car il a peur de perdre sa famille mais Hélène le convainc de les laisser l'aider et que tout se passera bien. De toute façon, l'Omnidroïde les attaque et un affrontement intense dans la ville commence. Cette fois, les Indestructibles bénéficient de l'aide de Frozone. Au bout d'un moment, Bob trouve la télécommande de Syndrome au sol (le malfaiteur ayant précédemment été battu par sa propre invention) et se rappelle qu'elle sert à contrôler l'engin. Toute la famille se bat ainsi pour récupérer l'objet tandis que l'Omnidroïde projette un de ses bras pour piéger Bob. Ce dernier comprend que le membre peut être utilisé pour transpercer le robot et l'anéantir et Hélène utilise la télécommande pour le faire. Le plan ayant fonctionné, l'Omnidroïde explose et les super-héros sont admirés par les civils, au grand désarroi de Syndrome, qui vient de reprendre ses esprits.

Hélène et sa messagerie

Hélène écoutant sa messagerie téléphonique.

Plus tard, alors qu'ils sont raccompagnés chez eux dans une limousine en présence de l'agent du gouvernement Rick Dicker, Hélène écoute la messagerie de son téléphone et est inquiète d'entendre que Jack-Jack pose des problèmes à Kari et qu'elle a eu un remplaçant pour le garder alors que personne dans la famille n'en avait contacté un. Ainsi, les super-héros sortent de la voiture et courent jusqu'à la maison où ils découvrent que le remplaçant n'était autre que Syndrome. Ce dernier, encore plus vengeur, terrasse une nouvelle fois la famille avec son invention, puis tente d'emmener Jack-Jack à son avion. À l'insu des Indestructibles, Jack-Jack est doté de pouvoirs totalement surnaturels et attaque sauvagement Syndrome, obligeant ce dernier à le lâcher. À sa demande, Hélène est lancée par Bob dans les airs et rattrape Jack-Jack avant de se transformer à nouveau en parachute pour le ramener sur la terre ferme en toute sécurité. Bob, lui, tue Syndrome une bonne fois pour toutes en détruisant son avion avec leur voiture, mais l'explosion détruit la maison et manque de les tuer. Heureusement, ils sont protégés par le champ de force de Violette et tout le monde est sain et sauf.

Trois mois plus tard, Hélène a apparemment accepté d'inscrire Flèche à une course de vitesse à pied et l'assiste avec le reste de la famille, y compris Jack-Jack. Le jeune garçon termine en deuxième position, à la grande joie de sa famille. Cependant, alors que les Indestructibles sont sur le chemin du retour, une chenille géante surgit et son utilisateur, un criminel nommé le Démolisseur, clame son ambition de détruire la paix et le bonheur dans le monde. Les Indestructibles enfilent donc leurs costumes et se préparent à combattre ce nouvel ennemi...

Les Indestructibles 2 Modifier

Une minute plus tard[3], Hélène charge Violette et Flèche d'éloigner les civils et de surveiller Jack-Jack, la famille ignorant encore qu'il possède lui aussi des super-pouvoirs. La femme au foyer aide ensuite Bob à atteindre la foreuse du Démolisseur. Elle suit probablement l'immense machine pendant que son mari affronte le Démolisseur (qui parvient à lui échapper), puis rejoint son mari sur celle-ci. Les Indestructibles, aidés par Frozone, tentent désormais d'arrêter la foreuse et de limiter les dégâts dans la ville. Hélène sauve alors plusieurs civils sur un pont, puis entre dans la foreuse et utilise son corps extensible pour essayer de l'arrêter. En fin de compte, les efforts combinés d'Elastigirl, de Bob, de Frozone et de Violette permettent à la fois d'empêcher la foreuse de détruire complètement l'hôtel-de-ville et de survivre à une explosion dans la machine. Malheureusement, les Parr sont immédiatement arrêtés par la police, qui les considèrent comme responsables des dégâts et de la fuite du Démolisseur.

Hélène et Bob interrogés

Hélène et Bob étant interrogés par la police.

Emmenés au poste de police de la ville, Hélène et Bob sont interrogés sur les faits en présence de Rick Dicker. Les Indestructibles sont ensuite reconduits à un motel où ils devront séjourner durant les deux prochaines semaines, leur maison ayant apparemment été détruite durant la bataille. Cependant, pour couronner le tout, Dicker apprend à Hélène et à Bob que le programme de réinsertion des justiciers à été fermé à cause des politiciens, qui ne comprennent pas que l'on puisse faire le bien juste par conviction. Ainsi, l'agent du gouvernement ne peut rien faire pour eux à part leur permettre de dormir au motel pendant deux semaines. Néanmoins, les parents Parr le remercient chaleureusement, puis ils se séparent.

Les Parr durant le repas

Hélène et les Parr durant le repas.

Le soir-même, toute la famille partage un repas dans la salle à manger du motel et à la demande de Violette, ils parlent de ce qui s'est passé durant la journée. Hélène reproche alors à Flèche et à elle-même de ne pas avoir surveillé Jack-Jack pendant le combat, puis déclare qu'ils doivent arrêter de combattre le crime pour ne plus enfreindre la loi et ainsi ne pas terminer en prison. Après avoir fini de manger, Hélène et Bob continuent de discuter à la piscine du domaine et se demandent ce qu'ils vont devenir. La mère de famille pense désormais que l'un des deux doit trouver du travail. Tandis qu'ils parlent, Lucius entre pour leur parler d'un milliardaire nommé Winston Deavor, qui l'a rencontré après les avoir aperçu lors de la bataille contre le Démolisseur et qui aimerait les voir tous les trois pour parler des super-héros. Hélène refuse dans un premier temps d'y aller de peur d'avoir encore des ennuis avec la justice mais est convaincue par Bob de s'y rendre. Après avoir salué Violette et Flèche, ils se rendent au quartier-général de l'entreprise de Deavor, DevTech, vêtus de leurs anciens costumes de super-héros. La réunion se déroule en présence d'Evelyn Deavor, la sœur et associée de Winston. Très vite, celui-ci raconte que leur père était lui-même un grand fan des super-héros mais qu'il a malheureusement été victime d'un cambriolage nocturne au cours duquel il est mort en essayant de solliciter l'aide de deux justiciers : Gazerbeam et Fironic, qui n'avaient pas pu le sauver puisque les héros étaient encore déclarer illégaux à cette époque. C'est ainsi que les Deavor tentent de faire en sorte que le statut de super-héros soit à nouveau légalisé. Le briefing continue et Winston déclare qu'afin que les politiciens n'associent plus les justiciers avec la destruction, ils devront lutter contre le crime en public et avec de petites caméras incrustées dans leurs costumes. Alors que Bob exprime son enthousiasme à se mettre au travail, Winston leur apprend qu'il a choisi Elastigirl comme visage de la campagne puisque d'après l'analyse statisticienne d'Evelyn, elle serait moins destructrice que Bob et Frozone. Cependant, Hélène ne sait pas vraiment quoi penser de cette proposition et n'a toujours pas trouvé de conclusion lorsqu'elle est de retour au motel avec Bob. Au cours d'une discussion avec son mari à l'heure de se coucher, la maman dit qu'elle aimerait s'occuper de leurs enfants et les protéger de la prison. Heureusement, Bob réussit à la convaincre d'accepter la proposition en soulignant que si elle refuse et que s'il ne trouve pas de travail d'ici les deux prochaines semaines, ils seront de sans-abris. Ainsi, Hélène appelle Winston et l'informe qu'elle accepte.

Le lendemain, les Parr sont conduits en limousine à une magnifique et immense villa possédée par Winston où ils séjourneront à la place du motel. Bien que ravie de la splendeur de la résidence, Hélène se demande malgré tout si tout cela n'est pas un peu disproportionné. Elle reçoit ensuite un nouveau costume qui ne lui plaît pas vraiment en raison de sa grosseur ainsi qu'une moto électrique et gadgétisée, l'Elasticycle. Après avoir salué son mari, Hélène s'élance sur la route aux commandes du super véhicule, impressionnant au passage des civils qui l'ont reconnu. Elle retrouve Winston et Evelyn à un aéroport et ils s'envolent pour New Urbem, une ville du crime, où Elastigirl mènera ses missions sous les yeux du public.

Hélène devant l'aéro-train

Hélène étant devant l'aéro-train.

Plus tard, Hélène écoute la fréquence de la police sur son Elasticycle dans une ruelle sombre tout en discutant avec les Deavor, qui sont en contact avec elle depuis une camionnette. Au bout d'un moment, ils interpellent un message des autorités selon lequel la cérémonie d'inauguration d'un nouvel aéro-train risque d'être perturbée ou sabotée et Winston envoie donc Hélène sur les lieux de l'évènement. Une fois là-bas, Elastigirl exprime son inquiétude quant à la réaction de la police face à sa possible intervention et les Deavor tentent de la rassurer. Cependant, alors que le train commence son trajet, il s'arrête brusquement pour repartir en sens inverse, emportant avec lui un certain nombre de passagers. Immédiatement, Elastigirl se lance à sa poursuite aux commandes de l'Elasticycle. Au cours de la course-poursuite, l'héroïne est appelée par Flèche, qui ne retrouve pas ses baskets, et lui conseil de chercher sous son lit. Ensuite, en combinant ses pouvoirs, la puissance de la moto et l'emprunt de raccourcis, Hélène parvient à monter sur le toit du train mais est contrainte de détruire l'Elasticycle à cause d'un tunnel. Elle tente finalement de communiquer avec le chauffeur mais celui-ci ne réagit pas et le train se dirige désormais vers le bout de la ligne, menaçant de s'écraser et donc de se détruire et de tuer ses passagers. Heureusement, Elastigirl arrive à l'arrêter à temps avec son pouvoir de parachute. Elle monte ensuite à bord pour s'assurer que tout le monde va bien et se rend au poste de commandes pour confronter le conducteur. La justicière découvre alors avec stupéfaction que celui-ci n'a aucun souvenir de ce qui s'est passé, puis s'aperçoit qu'un écran de la pièce affiche un message à son attention signé par une mystérieuse personne nommée L'Hypnotiseur. Elastigirl est ensuite interviewé peu de temps après.

Le soir-même, après que Bob ait découvert que Jack-Jack possède des pouvoirs, Hélène, qui vient de dîner, l'appelle depuis son hôtel et lui pose des questions sur les enfants. À son insu, son mari lui ment en disant que tout va bien car il ne veut pas qu'elle rentre et abandonne ses missions. Hélène l'informe aussi de ce qu'elle a accompli, rendant Bob encore plus jaloux, d'autant plus qu'il s'aperçoit, presque furieux, que l'on parle de sa femme sur presque toutes les chaînes. Elastigirl lui souhaite finalement une bonne nuit et ils raccrochent.

Hélène rencontrant Selick

Hélène rencontrant Selick.

Le lendemain, Hélène est invitée à participer à une interview télévisée. Après avoir été maquillée tout en discutant avec Winston et Evelyn, on l'informe qu'elle est attendue sur le plateau et elle se sépare alors des Deavor sous leurs encouragements. Tandis qu'elle se déplace dans le studio, la super-héroïne croise Henrietta Selick, une ambassadrice soutenant les justiciers qui se montre ravie de la rencontrer et à qui elle souhaite bonne chance pour prononcer son discours. L'émission commence ensuite et le présentateur, Chad Brentley, commence à parler mais il se trouve que toute l'émission est détournée par l'Hypnotiseur, qui hypnotise Brentley ainsi que les techniciens de la régie via des écrans. Sans se montrer, celui-ci révèle son intention de détourner en plus de cela l'hélicoptère de Selick en plein vol. Se rendant à une fenêtre, Elastigirl la brise et sort du bâtiment. Là, elle se sert de l'élasticité de ses bras pour atteindre la flotte d'hélicoptères de l'ambassadrice, qui se trouvent être aussi contrôlés par l'Hypnotiseur. Hélène prend finalement les commandes d'un des avions et éjecte les gardes du corps ainsi que les pilotes de Selick dans l'eau mais la politicienne déclare qu'elle ne sait pas nager et ils continuent de voler, essayant désormais d'échapper à un autre hélicoptère qui tente de les tuer. Les deux femmes sont alors contraintes de s'éjecter de l'appareil juste avant qu'il ne se crache. Elastigirl a donc accompli une nouvelle mission puisque Selick et ses gardes du corps sont tous sains et saufs.

Le lendemain, en étant conduite au siège de DevTech, Hélène est étonnée de savoir que tout un groupe de citadins ont organisé une manifestation pour la soutenir dans ses actions. Sa voiture passe ainsi devant de nombreuses personnes enthousiastes qui l'acclament et tiennent des pancartes. Cependant, Hélène voit une fillette tenir un panneau où il est écrit : "L'Hypnotiseur court toujours" et cela contrarie la super-héroïne, désormais convaincue qu'elle n'a pas pleinement accompli sa mission. Aussi, une fois auprès des Deavor, elle exprime ce sentiment alors que Winston lui parle de son ambition de réunir des leaders et des super-héros du monde entier à bord de l'Everjust, leur yacht, pour légaliser les justiciers. Les Deavor font ensuite entrer Elastigirl dans une pièce où se trouvent d'autres super-héros qui soutiennent leur campagne. L'une d'entre eux, Vortex, est une très grande fan de l'héroïne et est incapable de retenir ses émotions en la voyant. Chaque super-héros présent possède des super-pouvoirs ainsi qu'une identité secrète et un pseudonyme et Hélène fait tour-à-tour connaissance avec eux. Ils sont encore ensembles le soir suivant et Hélène se rapproche d'Evelyn. Tandis qu'elles parlent des deux hommes principaux les entourant (respectivement M. Indestructible et Winston), Elastigirl imagine tout-à-coup qu'elle pourrait réussir à arrêter l'Hypnotiseur grâce à un appareil lui permettant de retracer son signal et les deux femmes envisagent donc d'organiser une nouvelle interview télévisée le soir-même pour faire sortir l'antagoniste de l'ombre et pouvoir ainsi en finir avec lui.

Hélène utilisant ses pouvoirs pour se déplacer à travers New Urbem

Hélène utilisant ses pouvoirs pour se déplacer à travers New Urbem.

Quelques heures plus tard, l'interview avec Chad Brentley commence sauf que cette fois, Elastigirl a choisi de ne pas se montrer en personne, sans doute pour éviter d'être déstabilisée lorsque l'Hypnotiseur détournera l'émission. Le terroriste ne tarde d'ailleurs pas à agir et Elastigirl utilise un traceur conçu par Evelyn pour retrouver sa trace. Elle utilise également ses pouvoirs pour se déplacer plus rapidement dans la ville et atteindre son repaire, qui se trouve dans un complexe d'appartements. En se déplaçant dans la suite de l'Hypnotiseur, Hélène découvre divers matériels d'hypnose et s'aperçoit que la prise du contrôle de l'aéro-train et la tentative d'assassinat de Sellick ont étés planifiées avec soin. Soudain, la cible de la femme de M. Indestructible apparaît et la provoque dans un combat épique et sans merci dans une boîte avec des lumières bleues clignotantes et tente de la battre avec un bâton électrique, puis avec un marteau. Elastigirl tient bon mais est presque neutralisée et l'Hypnotiseur s'enfuit en enclenchant une bombe destinée à détruire tout l'étage pour détruire les preuves de sa culpabilité. Le poursuivant à travers le bâtiment malgré son état, Hélène parvient à l'attraper alors qu'il sautait du haut d'un balcon et ils échappent tous deux à l'explosion de la bombe. Une fois à terre, la super-héroïne démasque son adversaire, révélant le visage d'un jeune homme (apparemment un livreur de pizzas) qui, tout comme le conducteur de l'aéro-train et Chad, ne se souvient pas de ce qui s'est passé. Néanmoins, Hélène le livre à la police, puis félicite Evelyn d'avoir conçu le traceur.

Plus tard, une fête en l'honneur d'Elastigirl est organisée par les Deavor et Winston invite l'héroïne à monter sur scène au cours du discours qu'il prononce. L'homme d'affaires révèle au public son intention de légaliser les super-héros au cours de la réunion dans l'Everjust. Alors que Vortex s'adresse à elle, Hélène regarde une image de l'Hypnotiseur prise par sa micro-caméra au cours de leur affrontement et se rend dans la salle de vidéosurveillance pour revoir les vidéos qu'elle a prise durant la confrontation, considérant qu'elle a gagné trop facilement. Evelyn lui rend visite durant de son enquête, peu de temps avant que l'héroïne ne s'aperçoive, toujours en regardant les vidéos, que l'un des moniteurs de l'Hypnotiseur était branché sur sa micro-caméra. Elastigirl ajoute ensuite que leur adversaire était suffisamment doué pour pirater sa caméra alors qu'il n'avait que de simples verroux sur sa porte, ce qui d'après Evelyn, pourrait signifier qu'il voulait qu'elle le capture. En étudiant tout cela plus attentivement, Hélène réalise que les lunettes que portaient l'Hypnotiseur sous son masque comportaient des lentilles miniatures. À ce moment-là, Evelyn place brusquement les lunettes sur ses yeux, la faisant perdre connaissance.

Hélène se réveille emprisonnée dans une pièce frigorifiée et essaie d'utiliser ses pouvoirs pour retirer ses lunettes, mais Evelyn apparaît à l'extérieur de la prison en expliquant qu'à cause de la basse température, son corps est devenu plus dur et est donc moins malléable, ce qui entraînerait sa mort si jamais elle essaie trop de s'étirer. La milliardaire corrompue se révèle être celle qui a crée et contrôlé l'Hypnotiseur, confirmant par la même occasion que l'homme qu'Elastigirl a envoyé en prison n'était réellement qu'un simple livreur de pizzas. Evelyn révèle aussi qu'elle considère que ses parents sont morts à cause des super-héros (puisqu'ils ont mit leurs vies entre leurs mains) et qu'elle compte utiliser sa prisonnière pour l'aider à empêcher la légalisation des justiciers. Elle active ensuite à nouveau les lunettes d'Hélène, la plaçant donc définitivement sous son contrôle. Evelyn appelle plus tard Bob et le fait venir jusqu'à elles sous prétexte d'aider sa femme. Cachée dans l'ombre, Elastigirl, toujours sous emprise hypnotique, commence à battre son propre mari mais comme celui-ci résiste, elle fait semblant de le reconnaître pour pouvoir lui enfiler de force une autre paire de lunettes, l'hypnotisant lui aussi. Dans un même temps, Lucius Best est capturé par Vortex et les autres super-héros présentés à Hélène plus tôt et tous sont donc désormais contrôlés par Evelyn.

Hélène, Bob et Lucius sous l'emprise d'Evelyn

Hélène, Bob et Lucius étant sous l'emprise d'Evelyn.

Plus tard, la réunion censé légaliser les super-héros a lieu comme prévu à bord de l'Everjust. Au cours de celle-ci, Elastigirl, Bob, Frozone, Vortex et les autres justiciers sont toujours sous l'emprise d'Evelyn et agissent comme gardes du bateau. À un moment donné, Evelyn fait entrer Hélène, Bob et Lucius dans la salle où se trouvent Winston, les leaders du monde et d'autres super-héros. Après qu'Henrietta Selick et un autre dirigeant ait signés le contrat légalisant les justiciers, Evelyn hypnotise tout le monde à l'aide des lumières clignotantes et délivre, par le biais d'Hélène, de Bob et de Lucius, un message stipulant que les super-héros ont étés dégoûtés par le comportement des civils à leur égard et serviront dorénavant leurs propres intérêts. Ensuite, elles les fait entrer au poste de pilotage, neutraliser les pilotes, rediriger le navire vers New Urbem (pour la détruire), et enfin détruire les commandes. À ce moment-là, les enfants Parr (qui sont montés à bord pour sauver leurs parents) entrent et Jack-Jack utilise ses pouvoirs pour retirer les lunettes d'Hélène, empêchant ainsi Evelyn de la contrôler plus longtemps. Battant rapidement Bob et Lucius, Elastigirl leur enlève les lunettes à eux aussi et les détruit, les libérant donc de l'emprise d'Evelyn. Hélène comprend que ses enfants sont venus les aider et leur fait une accolade pour les remercier. Cependant, les héros doivent désormais empêcher le yacht de détruire New Urbem. À ce moment-là, les autres justiciers hypnotisés entrent et une nouvelle bataille commence au cours de laquelle les Indestructibles et Frozone libèrent les autres (à l'exception d'un nommé Krushauer, qui n'est pas présent) de l'emprise d'Evelyn. La criminelle décide donc de prendre la fuite à bord d'un jet et les Parr encouragent Hélène à l'arrêter. L'héroïne emmène Vortex avec elle et toutes deux se rendent sur le pont du navire. Grâce aux portails de téléportation de sa fane, Elastigirl arrive à entrer dans l'avion d'Evelyn. Cependant, celle-ci essaie de se débarrasser d'elle en faisant voler l'appareil dans tous les sens, puis en essayant de la tuer par le biais de l'hypoxie. Heureusement, Hélène résiste une fois de plus et parvient à attraper un pistolet lance-fusée qu'elle utilise pour percer le réservoir à oxygène d'Evelyn, créant une explosion qui défenestre la sœur de Winston par le pare-brise. Ne voulant pas la laisser mourir malgré tout ce qu'elle a fait, Elastigirl prend les commandes du jet et l'utilise pour se rapprocher d'elle, puis saute dans le vide et la rattrape juste avant que l'avion ne se crache dans l'eau. Grâce à sa capacité de se transformer en parachute et aux portails de Vortex, Hélène ramène Evelyn saine et sauve sur le bateau, bien que cette dernière se soit débattue. Au même moment, les autres super-héros réussissent à stopper le bateau juste avant qu'il n'atteigne New Urbem, contrariant définitivement les plans machiavéliques d'Evelyn. Une fois chose faite, Elastigirl se rend compte qu'elle n'a pas pu assister aux premiers pouvoirs de Jack-Jack. Peu de temps après, Evelyn est livrée à la police et elle déclare à Hélène que le fait qu'elle l'ait sauvé ne l'a rend pas plus crédible et la super-héroïne lui répond que cela n'a aucune importance car cela lui permet de rester en vie.

Il s'avère finalement que les super-héros ont le dernier mot sur toute cette histoire car les politiciens décident de légaliser leur statut, le monde entier ayant pris connaissance de leurs derniers exploits et du complot d'Evelyn. Dans un même temps, une sortie au cinéma est organisée avec Tony Rydinger, le petit-ami de Violette, furieuse que toute la famille soit de la partie. Cependant, au moment où ils atteignent le cinéma, deux voitures en pleine fusillade les devance. Les Indestructibles décident donc de déposer Tony et se préparent une nouvelle fois à combattre le crime...

Apparence physique Modifier

Hélène Parr a la peau claire, des joues et des lèvres roses, des cheveux et des yeux bruns et un corps élastique. Cependant, au temps de l'âge d'or des super-héros, ses cheveux étaient roux. Elastigirl a une silhouette mince, à l'exception des hanches et des fesses, qui sont plus grosses, comme elle le déplore elle-même en regardant son reflet dans un miroir du repaire de Syndrome.

Création et développement du personnage Modifier

Avant de commencer à créer les personnages de Les Indestructibles, le réalisateur Brad Bird s'est rendu dans un magasin de comics afin d'y trouver quelques inspirations. Comme il s'est très vite rendu compte que les pouvoirs des super-héros avaient déjà été explorés sous toutes les coutures, il a décidé d'écrire ses personnages en partant des attentes sociétales des rôles familiaux. Ainsi, il a décidé que le père (Bob) serait fort, la mère (Hélène) demandée partout à la fois et le bébé (Jack-Jack) serait surprenant et incompréhensible, comme tout bébé[4].

Hélène Parr est apparemment une inspiration de super-héroïnes cultes et de Mr. Fantastique de l'univers Marvel, lequel a également le pouvoir d'élasticité et de l'étirement.

À un certain point du développement du film, le personnage se nommait Helen Smith. Il existait une séquence d'ouverture alternative où cette dernière était présente avec Bob et Violet (qui n'était encore qu'un bébé) à une cérémonie de bienvenue avec leurs voisins. L'une d'entre elles disait des choses peu sympathiques sur leurs enfants ce qui avait amené Helen à lui adresser plusieurs claques et à presque révéler son identité de super-héroïne. Elle avait cependant réussi à s'arrêter lorsque la voisine en question lui a demandé quel était son ancien travail. Il était également prévu qu'Helen emmène Bob à l'hôpital après qu'il ait fait semblant de se blesser aux doigts avec un couteau de boucher. Le couple était plus tard en danger à cause de Syndrome (qui n'était alors qu'un antagoniste mineur, à peu près comme Folamour) et leur rencontre provoquait une fuite de gaz. Les deux Indestructibles étaient alors parvenu à s'échapper alors que Syndrome a apparemment été tué dans l'explosion.

L'équipe du film (en particulier Brad Bird) avait également prévu de révéler que l'homme à qui Helen empruntait l'avion se nommait Snug Porter et était un ancien instructeur d'avion de la femme. Il devait même piloter l'avion et était tué dans l'explosion de celui-ci. Bird a finalement accepté que si Helen était aux commandes, la situation serait entièrement entre ses mains, et cela aurait créé plus de tension et d'impact.

Le style de coiffure d'Helen était également différent au début.

Avant la sortie du film, Pixar s'était aperçu qu'une héroïne de l'univers DC Comics se nommait également Elastigirl et qu'elle avait elle aussi des pouvoirs d'élasticité ainsi qu'un nom de famille civil similaire (le personnage de DC s'appelait en effet "Farr" contre "Parr" pour celui de Pixar). Ainsi, pour éviter des problèmes de droits d'auteurs, Pixar a été forcé d'employer le nom "Mrs Incredible" pour les affiches promotionnelles. Depuis, le nom de la justicière de DC a été changé pour devenir "Elasti-Woman", probablement afin de permettre à Pixar d'utiliser comme il se doit le nom "Elastigirl".

Personnalité Modifier

"Réveillez-vous, les filles ! On va laisser les hommes sauver l'univers ? C'est hors de question ! C'est hors de question !"
― Elastigirl lors d'une interview.[src]
Hélène et sa phrase

"Réveillez-vous, les filles ! On va laisser les hommes sauver l'univers ? C'est hors de question ! C'est hors de question !"

Au temps de l'âge d'or des super-héros, Hélène Parr était une femme brave, héroïque et bienveillante. Elle était clairement contrariée que les hommes sauvaient plus le monde que les femmes et voulait rendre égaux les sexes, d'où le fait qu'elle ait voulu inviter les filles à sauver le monde lors de l'interview qui ouvrait le premier film et le fait qu'elle ait insisté pour partager la couronne avec Bob lorsqu'ils neutralisaient le voleur sur le toit de l'immeuble. Cependant, après s'être mariée avec le super-héros musclé, Hélène ne semblait plus manifester ce sentiment. Elle a en revanche conservé sa bravoure et son ambition de faire le bien.

Hélène était également très aimante envers sa famille, comme toute bonne mère de famille. Tout d'abord, l'héroïne aimait sincèrement Bob et c'est pour cela qu'elle l'a épousé et qu'elle s'est montrée furieuse lorsqu'elle l'a vu dans les bras de Mirage. Elle a même frappé cette dernière et traiter son mari de "monstre menteur infidèle" avant de finalement comprendre qu'elle est la femme qui compte le plus à ses yeux. Hélène s'était montrée un peu inquiète lorsque Bob est parti pour la deuxième fois à une "conférence" et a aussi pleuré après avoir découvert la localisation de ce dernier chez Edna Mode. Elle pensait même l'avoir perdu avant que la styliste ne la remotive brusquement. Elastigirl aimait aussi beaucoup ses enfants (d'où son travail de mère au foyer) et s'est constamment montré protectrice envers eux comme en témoigne la scène de la grotte où elle les a recommandé d'utiliser leurs pouvoirs et les a mis en garde sur la cruauté des ennemis. C'est également l'une des raisons pour laquelle Hélène a d'abord préféré cacher à Violette et à Flèche que Bob avait des ennuis et qu'elle allait le sauver ou qu'elle les a laissés seuls dans la grotte. De plus, lors de l'affrontement contre le Démolisseur, alors qu'Hélène et Bob se trouvaient à l'intérieur de la foreuse du méchant et que leurs enfants les rejoignaient, elle leur a demandé de sortir. Le côté protecteur d'Hélène est même parfois exagéré, si bien qu'il peut faire figure de gag pour le public. En fait, tout au long des deux films, Elastigirl peine à prendre réellement en considération que ses enfants ont eux aussi des pouvoirs et qu'ils ne sont donc pas inoffensifs et veut à tout prix les maintenir hors de danger, en particulier Jack-Jack car les Indestructibles ont longtemps ignoré l'existence de ses incroyables capacités. C'est ainsi qu'Hélène s'est beaucoup inquiétée de savoir qui gardait le bébé lors de la bataille contre le Démolisseur ou qu'elle s'est inquiétée de ses enfants au moment où sa famille l'encourageait pour rattraper Evelyn Deavor alors que celle-ci essayait de s'enfuir dans son jet. Néanmoins, cela ne l'empêche pas d'être fière de ses enfants lorsqu'ils utilisaient leurs pouvoirs pour accomplir des choses, par exemple lorsque Flèche a aidé Violette et elle-même à atteindre l'île de Nomanisan où encore lorsqu'elle a réalisé que les trois enfants Parr sont venus dans l'Everjust pour sauver Bob, Lucius et elle-même. Dans ce dernier cas, Elastigirl leur a même fait une accolade en leur demandant comment elle pouvait être en colère, un geste tout-à-fait approprié si on tient compte du fait que si ces derniers n'étaient pas venus, Hélène et les autres auraient été probablement encore plus longtemps sous le contrôle d'Evelyn et auraient contribué malgré eux à son plan de détruire la réputation des super-héros.

Hélène accusant Edna

Hélène accusant Edna d'avoir aidé à Bob à reprendre ses activités secrètes dans son dos.

En dépit de son amour pour les membres de sa famille, Hélène était aussi colérique. Ainsi, elle n'a pas apprécié que Bob tente de sauver des gens en secret et reprenne du service en tant que super-héros. Ce sentiment peut cependant être expliqué par son amour pour lui et sa possible crainte qu'il ait des ennuis. Elle a même accusé Edna d'avoir aidé Bob à reprendre ses activités secrètes dans son dos. Hélène a aussi crié sur Violette pour qu'elle génère un champ de force lorsque leur avion était attaqué mais une fois encore, il y aurait une explication, le fait qu'elle était très stressée par la situation. Cependant, l'Américaine tente généralement de rester calme.

Enfin, contrairement à Bob, Hélène s'était bien adapté à sa nouvelle vie de mère au foyer, bien qu'elle ne voulait dans un premier temps pas finir ainsi, comme en témoigne à nouveau l'interview du premier film. Elle pensait apparemment que le mariage ruinerait son style. Afin ne pas avoir d'ennui avec les autorités, l'ex-Elastigirl tenait à ce que sa famille n'utilise pas ses pouvoirs car elle voulait élever ses enfants dans un milieu "normal", ce qui n'a malheureusement pas très réussi en raison du besoin d'action qu'éprouvaient Bob et ces derniers. Elle était assez inflexible sur ce sujet et cela a même entraîné une dispute lors de la scène du repas de Les Indestructibles 2. C'est pour cela que contrairement à Hélène, Bob encourageait ses enfants, notamment Flèche, à utiliser leurs pouvoirs et à se rebeller. Cela est démontré après que Flèche ait placé une punaise sur la chaise de Bernie Kropp. De plus, le super-héros ne considérait pas qu'ils avaient fait quelque chose de mal lorsqu'ils avaient affronté le Démolisseur, ce qui n'était pas le cas d'Hélène. En dépit de cela, la femme de Bob utilisait quelquefois ses pouvoirs pour s'aider dans certaines tâches ménagères et dans l'éducation de ses enfants. Malgré tout cela, elle a su se montrer compréhensive, surtout à la fin de chaque film, car elle a admis et approuvé que combattre le crime et faire preuve d'héroïsme était important pour sa famille, surtout pour Bob, et les a même accompagnés dans leurs démarches (bien qu'elle en a été forcé dans un premier temps). Cependant, dans les Indestructibles 2, après que la famille ait été à nouveau contrainte de ne plus utiliser ses pouvoirs, Hélène tenait encore à ce que sa famille respecte cette loi pour ne pas qu'elle se retrouve en prison. Elle pensait même que la lutte contre le crime était terminée. Enfin, quand Frozone a annoncé que Winston Deavor voulait les voir, Hélène a pensé qu'ils auront encore des ennuis avec les autorités.

Le dossier d'Elastigirl de la NSA mentionne également que le personnage est de nature tenace, que l'on peut compter sur elle, qu'elle a refusé de diriger la nouvelle corporation des super-héros et qu'elle brise les cœurs des nombreux justiciers qui la courtisent[2].

Néanmoins, en dépit de tous ses défauts, Elastigirl est l'un des super-héros les plus célèbres et acclamés de son univers, comme en témoigne l'admiration que Winston Deavor, Vortex et les civils éprouvent pour elle.

Pouvoirs et capacités Modifier

Hélène et la bouche d'égout

Hélène étant sur le point de lancer la bouche d'égout.

  • Condition physique surhumaine : En tant que super-héroïne ayant combattu le crime durant plusieurs années, Hélène Parr est dotée d'une condition physique absolument surhumaine. Ainsi, elle est capable de choses extraordinaires et inimaginables pour des êtres humains normalement constitués. La justicière est notamment capable de parcourir une certaine distance en courant et sans s'essouffler ou de soulever et de lancer une bouche d'égout. Plus étonnant encore, elle a su supporter le poids d'un fourgon dans lequel étaient installés Bob, Violette et Flèche qu'elle maintenait suspendu, bien que cela lui demandait visiblement beaucoup d'efforts.
  • Très haute résistance physique : Hélène Parr est dotée d'une résistance physique incomparable. Elle peut en effet encaisser une quantité considérable de dégâts en étant à peine blessée et survivre à des attaques qui seraient sans doute fatales à des humains ordinaires. Tout d'abord, elle a survécu à l'explosion de l'avion (tout comme Flèche et Violette). Ensuite, elle n'a quasiment pas ressenti de douleur lorsque les portes automatiques du repaire de Syndrome l'ont coincé. Enfin, lors de la bataille contre l'Omnidroïde v.10, elle a utilisé son corps élastique et deux poteaux pour faire trébucher le robot et n'a pas été blessée lorsque celui-ci l'a percuté. Dans Les Indestructibles 2, elle a pu encaissé de nombreuses attaques de l'Hypnotiseur lors de leur combat (notamment des chocs électriques engendrés par son bâton) sans perdre connaissance et a même été apte à le poursuivre à travers le bâtiment après cela. Elle a également résisté au manque d'oxygène lorsqu'elle faisait face à Evelyn Deavor dans son avion et a même pu reprendre le contrôle de l'avion après l'avoir défenestré avant de finalement l'arrêter.
Hélène et le véhicule des sbires de Syndrome

Hélène se compressant pour esquiver le véhicule des sbires de Syndrome.

  • Élasticité/Métamorphose corporelle : Comme mentionné précédemment, Elastigirl peut étirer n'importe quelle partie de son corps jusqu'à 30 m à volonté et atteindre une épaisseur minimale de 1 mm. Cependant, sa fiche dans la base de données de l'opération Kronos mentionne qu'elle peut s'étirer jusqu'à 90 m et bondir jusqu'à 24 m. Hélène peut ainsi étirer, déformer, dilater ou comprimer son corps dans n'importe quelle forme imaginable. Dans la franchise, elle s'est notamment compressée pour esquiver un véhicule des sbires de Syndrome, transformer en parachute pour empêcher Violette, Flèche, Jack-Jack, l'Hypnotiseur et Evelyn Deavor de mourir dans une chute. Elle s'est également servi de cette dernière capacité pour empêcher l'accident du monorail de se produire. Elle s'est aussi transformée en parapente pour planer à travers New Urbem lorsqu'elle suivait le signal de l'Hypnotiseur avec le traceur. Elastigirl a également démontré qu'elle pouvait se servir de son corps pour se catapulter ou projeter quelqu'un, y compris si cette personne est aussi lourde que Bob. Elle peut aussi utiliser son élasticité pour projeter des objets avec beaucoup plus de force qu'elle n'en serait capable avec sa petite taille. Nous ignorons cependant comment il est possible que les organes de son corps puissent fonctionner lors de telles déformations.
  • Immunité contre les balles : Bien que non prouvé dans la franchise, il est assez possible qu'Hélène soit immunisée contre les balles grâce à l'élasticité de son corps.

  • Stratège/Tacticienne : En raison de ses années d'expérience en tant que super-héroïne, Hélène est une stratège hors pair. C'est aussi une bonne enquêtrice qui a compris que le livreur de pizza n'était pas le véritable Hypnotiseur.
Hélène affrontant l'Hypnotiseur

Hélène affrontant l'Hypnotiseur.

  • Combattante aisée au corps-à-corps : En plus d'être dotée de pouvoirs d'élasticité et d'une haute résistance physique, Hélène est une combattante au corps-à-corps aisée. Dans Les Indestructibles, elle a pu assommer facilement le voleur sur le toit de l'immeuble et a vaincu un certain nombre des sbires de Syndrome juste avec ses poings ou ses pieds. Cela est aussi valable dans l'adaptation du film en jeu-vidéo. Dans Les Indestructibles 2, elle a presque surpassé l'Hypnotiseur lors de leur affrontement (surtout qu'elle avait apparemment les yeux fermés durant la majeure partie du duel) et a facilement pris le dessus sur Bob lorsqu'elle l'affrontait sous l'emprise d'Evelyn (bien que celui-ci retenait ses coups et essayait de comprendre la situation plutôt que de la combattre véritablement). Elle a aussi été en mesure de faire face à plusieurs des super-héros sous emprise hypnotique une fois revenue à la normal grâce à Jack-Jack.
  • Maîtresse acrobate / Free-running : Elastigirl a l'habitude d'effectuer diverses acrobaties lors des scènes d'action. Elle les combine à ses pouvoirs ce qui lui ajoute du style et de la technique tout en diminuant sa vulnérabilité face aux menaces ennemies. Cela amplifie aussi sa puissance. Hélène s'est surtout servie de cette capacité dans Les Indestructibles 2 (probablement parce que c'est dans ce film que son rôle est le plus important) où elle a notamment été aperçue en train d'effectuer des roues, de se balancer sur un réverbère pour pouvoir se projeter dans la foreuse du Démolisseur, d'utiliser des éléments de décors urbains pour se projeter à travers la ville ou d'effectuer une roulade pour esquiver les attaques simultanées de Bob et de Lucius, alors sous le contrôle d'Evelyn.
  • Courageuse/Volonté indomptable : Elastigirl est une femme admirablement courageuse et tenace qui ne semble jamais ressentir de peur face aux menaces ennemies. En fait, elle est toujours prête à combattre le crime, surtout si elle doit le faire pour sauver ou aider sa famille.
  • Pilote d'avion accomplie : Hélène est une pilote accomplie comme elle le démontre lorsqu'elle est aux commandes de l'avion. Elle est même parvenue à se débarrasser de 2 des 6 missiles qui la poursuivaient. Enfin, Hélène a également brièvement été aux commandes de l'avion d'Henrietta Selick et du jet d'Evelyn.
Hélène conduisant l'Elasticycle

Hélène conduisant l'Elasticycle.

  • Conductrice de moto accomplie : Ayant apparemment l'habitude de conduire des motos dans sa jeunesse, Elastigirl a su manœuvrer habilement l'Elasticycle conçue par Evelyn, si bien qu'elle a été en mesure de rattraper l'aéro-train et de l'atteindre. Pour parvenir à cela, elle avait aussi employé des raccourcis ainsi que ses pouvoirs et a su conduire sur des surfaces très étroites comme une grue de construction.

  • Élasticité : Bien qu'étant son pouvoir le plus courant, l'élasticité d'Hélène peut également lui poser des problèmes, notamment lorsqu'elle a été coincée par une porte en s'allongeant pour récupérer la carte sur l'un des gardes de Syndrome.
Hélène prisonnière

Hélène étant prisonnière dans la pièce frigorifiée.

  • Basse température extrême : Si Elastigirl est exposée à une basse température extrême, son corps devient plus dur et est par conséquent moins malléable. D'après Evelyn, il peut même se détruire si elle tente de faire trop d'effort. Ainsi, la milliardaire a su utiliser cette faiblesse contre la super-héroïne puisqu'elle la maintenait dans une pièce frigorifiée tandis qu'elle lui parlait de ses plans.

Galerie Modifier

Les Indestructibles Modifier

Les Indestructibles 2 Modifier

Anecdotes Modifier

  • Hélène Parr est le quatrième personnage féminin à être la protagoniste principale d'un film de Pixar Animation Studios (après la princesse Mérida de Rebelle (2012), Joie de Vice-Versa (2015) et Dory de Le Monde de Dory (2016)). Il convient également de noter que Jessie de la franchise Toy Story a également été l'héroïne d'un téléfilm, Toy Story : Angoisse au motel (2013).
    • C'est également la cinquième protagoniste d'un film de Pixar à être une humaine (après Bob Parr de Les Indestructibles, Carl Fredricksen de Là-haut (2009), Mérida de Rebelle et Miguel Rivera de Coco (2017)). Le shérif Woody de Toy Story n'entre pas dans cette catégorie car bien qu'ayant l'apparence d'un humain, il n'est en fait qu'un jouet.
  • Hélène est la seule membre de la famille Parr à avoir les yeux bruns puisque Bob et leurs trois enfants ont tous les yeux bleus.
  • Hélène est le deuxième personnage féminin dans un film de Pixar à posséder et à conduire une moto, la première étant Colette Tatou du film Ratatouille (2007), lui aussi réalisé et écrit par Brad Bird.
  • La scène dans Les Indestructibles où Elastigirl regarde le reflet de son fessier dans un miroir fait référence à une scène similaire avec la fée Clochette dans le célèbre dessin animé de Disney Peter Pan (1953).
    • On aura également noté que cette partie du corps a diminué de taille pour Clochette alors qu'elle a été élargie pour Elastigirl dans Les Indestructibles 2. Cela se voit surtout lorsque la justicière porte le nouveau super-costume remis par Evelyn et conçu par le dénommé Alexander Galbaki.
  • La séquence où Hélène approche de Nomanisan aux commandes de l'avion comporte plusieurs similitudes avec une scène similaire à la fin du film Always (1989). Dans les deux cas, la protagoniste, jouée par Holly Hunter dans les deux films, est distraite au cours d'un vol et est contrainte d'essayer de reprendre le contrôle de l'appareil pour éviter un désastre avant qu'elle ne se retrouve à l'eau.
  • De même, dans cette même scène dans Les Indestructibles, Hélène est en contact avec une tour de contrôle et prononce son indicatif d'appel, "India Golf 1999", qui est une référence au film d'animation Le Géant de fer (The Iron Giant en version originale), un film sorti en 1999 et également réalisé et écrit par Brad Bird.

Références Modifier

  1. https://translate.google.ch/translate?hl=fr&sl=en&u=https://twitter.com/bradbirda113/status/181513025981911040&prev=search
  2. 2,0 et 2,1 Les Indestructibles (2004) DVD, bonus : Dossiers secrets de la NSA
  3. http://www.justfocus.fr/cinema/films-animation/les-indestructibles-2-le-film-demarrera-une-minute-apres-la-fin-du-premier.html
  4. https://hitek.fr/actualite/indestructibles-2-raison-jack-jack-pouvoirs_16488