FANDOM


Sanjay et sa super équipe est un court-métrage de Pixar qui est attaché au Voyage d'Arlo à sa sortie. Il est réalisé par Sanjay Patel et produit par Nicole Paradis Grindle.

SynopsisModifier

Sanjay est l'histoire d'un petit garçon préférant regarder son dessin animé préféré plutôt que d'accompagner son père dans un rituel hindou quotidien. Alors que son père fait sa prière, Sanjay regarde la télévision comme à son habitude lorsque son père éteint la télévision et demande à son fils et le force quasiment à y participer.

Plus tard, le père est debout devant une boîte, dans laquelle il allume une lampe devant afin de vénérer trois divinités (Hanaman, Durga et Vishnu). S'ennuyant à mourir, Sanjay tente de récupérer un personnage d'action de super-héros que son père lui avait confisqué. Malheureusement en prenant le héros, il fait un mauvais geste et il éteint par mégarde la lampe. Quand cela se produit, le décor est soudainement transformé dans une salle du temple ornée de trois statues. La fumée de la bougie mourante - maintenant une grande cheminée - s'agrège pour former une créature en colère, qui prend pour lui les attributs des trois statues, les détruisant. Alors qu'une bête attaque Sanjay, il décide de casser sa figurine et de l'utiliser pour rallumer le feu.

La pièce est inondée d'une lumière surréaliste, et trois dieux apparaissent et procèdent à faire face à la bête. Ils sonnent une cloche, dont les vibrations déstabilisent le monstre, mais heureusement il réagit en détruisant la cloche du dieu. Sanjay se rend compte que la cheminée centrale peut agir comme une grande cloche, et frappe dessus aussi dur que possible afin de faire vibrer le sol. Son coup réussi et la vibration massive fait disparaître la créature, apaisée. Les dieux donnent leur bénédiction à Sanjay et lui rendent la statue de son super-héros comme neuve.

De retour dans le monde réel, le père de Sanjay est découragé et lui autorise de retourner regarder la télévision. Cependant, il est surpris quand Sanjay lui montre un dessin des trois dieux, ainsi que les mots «Super équipe de Sanjay», et le père et le fils se lient dessus.